La crêpe balinaise

La crêpe qui fait le buzz.

Je vous raconte tout ce que vous voulez savoir sur la crêpe balinaise, ce dessert qui intrigue : l’origine, la couleur, la garniture, comment la manger…

 

Pourquoi Bali ?

Mon coeur balance entre l’Inde et l’Indonésie. Voila près de 30 ans que je sillonne cet archipel situé entre Singapore, l’Australie et la Micronésie. Il y a sur Bali (la seule île hindouiste de la plus grande république musulmane au monde) un dessert incontournable, le dadar gulung (crêpe balinaise), que je voulais ajouter à la carte de CURRYCOCO, car à mon goût l’Inde ne se fait pas remarquer par ses desserts, mais c’est un autre sujet. Mon meilleur dadar gulung c’est chez Warung Enak à Amed, un  restaurant incontournable de ce village situé à l’Est de Bali (idéal pour la plongée).

C’est quoi cette couleur verte ?

Ce dessert est une crêpe de farine de riz fourrée au coco grillé. Sa couleur verte naturelle est obtenue grâce à l’extrait d’une plante appelée pandan ou pandanus.

Le Pandanus est un genre de plantes tropicales appartenant à la famille des Pandanaceae,  plus de 600 espèces réparties autour de la ceinture tropicale, de l’Afrique à l’Océanie.

Voici comment l’on extrait le jus. 1-mixer au blender des feuilles fraîches, 2-passez au chinois et 3-incorporer le jus d’un vert intense à votre pâte à crêpe. Le tour est joué.

Un caramel au jaggery

La saveur irrésistible de la crêpe balinaise, c’est un mix de plusieurs ingrédients :

  • le coco grillé dans un caramel au jaggery (sucre non raffiné, donc sain – lisez l’article à ce sujet)
  • le zeste de citron vert qui apporte un arôme délicat.
  • les graines de sésame grillées pour le croquant.

Notre conseil : dégustez tiède.

OÙ NOUS TROUVER

SUIVEZ-NOUS